Bernard de La Villardière d’ « Enquêtes exclusives » refoulé du Vénézuela


Bernard de la Villardière, persona non grata au Venezuela ? Le célèbre journaliste de M6 s’est en tout cas vu contraint de rentrer en France dès son arrivée à Caracas, rapporte Télé-Loisirs, mardi 10 janvier.
Afin de préparer un numéro d’«Enquête Exclusive» intitulé «Violences, pillages, marché noir : panique au Venezuela», l’équipe de Bernard de la Villardière avait prévu de se rendre sur place, en janvier, et de filmer des éléments attestant des difficultés sécuritaires et économiques que traverse le pays. Dans cette optique, les journalistes avaient déposé une demande de visa au consulat du Venezuela… mais n’ont pas obtenu le précieux sésame.
Ne s’avouant pas vaincus, les journalistes de M6 (au nombre de cinq) ont décidé de se rendre malgré tout en Amérique du Sud, en tant que simples touristes et en tenant secret le motif de leur voyage. L’opération a néanmoins tourné court. Ainsi, arrivée dans la capitale Caracas, l’équipe s’est vu refuser l’entrée sur le territoire vénézuélien – à l’exception d’un  journaliste, qui a obtenu le droit de pénétrer dans le pays et a pu tourner quelques images. «Il semble bien que nos noms figuraient sur une liste», a confié à Télé-Loisirs l’un des reporters.


Lire aussi
  1. France- Bernard Cazeneuve nommé premier ministre
  2. Violences, pillages… lot de la crise dans laquelle s’enfonce le Venezuela
  3. Tunisie – Abdelhakim Belhadj refoulé, pas refoulé, à l’aéroport de Tunis Carthage ?
  4. Venezuela – Officiel : Mort d’Hugo Chavez vaincu par le cancer
  5. International – Venezuela : Chavez réélu avec 54,4% des voix

Commentaires: