HRW appelle le parquet militaire à abandonner les charges contre J.Arfaoui et R.Khiari


L’Organisation ” Human Rights Watch ” (HRW) a appelé, mercredi, le parquet militaire à abandonner les charges retenues contre les journalistes Rached Khiari et Jamel Arfaoui pour avoir critiqué les forces armées.

Selon une déclaration rendue publique par l’Organisation,” la comparution des journalistes Khiari et Arfaoui devant un Tribunal militaire est une violation au droit international qui stipule que ” les tribunaux militaires ne sont pas compétents pour juger les civils “.

De son côté, la directrice du bureau de HRW à Tunis, Emna ghalleli a dénoncé le recours des tribunaux militaires au même article du droit militaire pour brimer la liberté d’expression, jugeant indispensable d’opter pour la réforme de l’héritage juridique du régime de la répression.
Rached Khiari, rédacteur en chef du journal électronique ” Essadaa ” est accusé d’atteinte à la réputation de l’armée et au moral des militaires, en vertu du code de la justice militaire et du code pénal.

Quant à Jamel Arfaoui, il est accusé d’atteinte à la réputation de l’armée, à la suite de sa publication d’un article dans lequel il a critiqué l’enquête menée par l’armée sur le crash d’un avion militaire faisant deux morts.

Source: TAP.

 

 


Lire aussi
  1. Tunisie – Le parquet ouvre une enquête à l‘encontre de Lotfi Laâmari
  2. Tunisie – Latifa Arfaoui échappe de justesse à l’attentat de Beyrouth
  3. Tunisie: Saisie de 7 camions chargés de produits destinés à la contrebande vers la Libye
  4. La tournure de l’affaire Feriani: Les lourdes charges s’avèrent non fondées
  5. Affaire DSK : le procureur abandonne les charges

Commentaires: