Ladheri : « on ne peut éliminer totalement le commerce « informel » en usant exclusivement des mesures sécuritaires et juridiques»


ziedlaadhiri

Dans son intervention durant la réunion de l’ARP qui a eu lieu à l’occasion du Forum des affaires 2017, le ministre de l’industrie et du commerce, Zied Ladheri a indiqué sa position concernant l’économie parallèle.

En effet, le ministre a précisé que se contenter d’arrêter les impliqués et infliger les sanctions judiciaires ne mettra pas un terme au phénomène qui  constitue un véritable frein au développement économique national. Il a indiqué que mettre fin à ce type de commerce est la responsabilité de plusieurs ministères voire de « tout le monde ».

Ladheri a de même ajouté qu’une étude profonde des raisons du développement de ce «phénomène dangereux» s’impose. Ladheri a attiré l’attention sur la nécessité d’encourager le commerce légal dans les régions frontalières, soutenir le développement via la création d’emplois et assurer la construction d’une économie exhaustive et solide afin d’assurer le processus de transition vers un système économique légal et uni.

Notons que le ministre a aussi affirmé qu’aucune augmentation dans les prix des produits de base n’aura lieu et cela peut importe le niveau de la crise.


Lire aussi
  1. Tunisie- Mesures du ministère du Commerce pour résoudre la crise du lait
  2. Tunisie – Mesures sécuritaires pour prévenir des actes terroristes pendant l’Aïd
  3. Noureddine El Khademi: « La question du salafisme est complexe et ne peut être résolue par des mesures sécuritaires »
  4. Tunisie : Le ministère du Commerce arrête des mesures urgentes pour préserver le niveau des prix
  5. L’ISIE : « on peut annuler les résultats du scrutin en cas de violation des dispositions juridiques en matière de financement de la campagne électorale »

Commentaires: