Le sommet des BRICS a clôturé sans décisions phares


bricsLe huitième sommet des BRICS a clôturé samedi  à Goa, au sud-ouest de l’Inde. Alors que la situation géopolitique mondiale est de plus en plus tendue.

Les dirigeants du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud (BRICS), ainsi que plusieurs pays invités, sont réunis en sommet sur le thème de « Construire des solutions réactives, inclusives et collectives »pour discuter du renforcement de leurs partenariats stratégiques, de leur coopération sur les projets d’infrastructures russes et chinois, des mesures à adopter conjointement pour lutter contre le terrorisme mondial, contre le trafic de drogue et la corruption. Ils traiteront également d’autres questions importantes qui préoccupent le monde actuel.

Lors du sommet, une déclaration décrivant la position commune des BRICS sur la crise syrienne a été signée. La Chine a maintes fois soutenu la position de la Russie sur la situation en Syrie, tandis que l’Inde a déjà exprimé un intérêt majeur pour l’avènement d’un Moyen-Orient stable.

Contrats entre L’Inde et la Russie

De gros contrats dans l’énergie et la défense ont été signé entre l’Inde et la Russie en marge du sommet pour plusieurs dizaines de milliards de dollars dans la défense et l’énergie, signe d’un approfondissement des relations entre leurs deux pays.

Parmi la vingtaine d’accords signés entre les deux pays figure la livraison par Moscou de son plus récent système de défense antiaérienne à New Dehli.

L’Inde, premier importateur mondial en matière de défense, procède à une remise à niveau de son matériel militaire datant de l’époque soviétique, à hauteur de 100 milliards de dollars (91 milliards d’euros), afin de protéger ses frontières du Pakistan, son ennemi juré, et d’une Chine de plus en plus confiante dans sa propre puissance.

 Les Brics, qui représentent 53% de la population mondiale et quelque 16.000 milliards de dollars de PIB, se sont constitués en 2011 pour contrebalancer l’Occident dans la gestion des affaires du monde.


Lire aussi
  1. Les mesures sociales phares annoncées par Youssef Chahed
  2. Tunisie- Interdiction du congrès d’Ettahrir: l’AMT inquiète de la non-exécution des décisions du TA
  3. Tunisie – Série de décisions de Mehdi Jomâa qui feront mal aux terroristes
  4. Décisions en faveur des Tunisiens à l’étranger: Le virage démocratique
  5. Clôture de la 28ème session de l’Institut de défense nationale

Commentaires: