Les représentants de Hizb-Attahrir traduits en justice


tahrir

Une enquête a été ouverte par le procureur général auprès de la Cour d’Appel concernant un communiqué menaçant de Hizb-Attahrir.

Le communiqué en question a été publié le 30 août, il appelle à des pratiques barbares telles que la décapitation (et même à couper les mains).

Lors du conseil de la sécurité nationale, le président de la République a incité à prendre les mesures adéquates contre la menace qui met en danger l’Etat et les citoyens tunisiens.

Des représentants du parti problématique comparaîtront devant le tribunal militaire aujourd’hui le 20 septembre 2016.

Notons que les agissements du Parti ainsi que ses principes (appel à la khilafa) ont suscité la controverse à plusieurs reprises.


Lire aussi
  1. Hizb Attahrir dans le collimateur de la justice
  2. Tunisie – Hizb Attahrir demande la démission du ministre de l’intérieur
  3. Tunisie – Viols : Ridha Belhadj (Hizb Attahrir) : La Chariâa est la solution
  4. Tunisie – Larayedh interdit une manifestation de Hizb Attahrir
  5. Tunisie – Hizb Attahrir : Marzouki ferait mieux de se taire !

Commentaires: