Recrutement de 800 enseignants suppléants et menaces de suicide collectif


Enseignement-secondaire_let

A Kairouan, plusieurs enseignants suppléants se sont rassemblés sur le toit du siège de la délégation régionale de l’enseignement du gouvernorat dans le but de faire pression.

Ces enseignants ont menacé de commettre un suicide collectif suite à la décision officielle de recruter 800 enseignants suppléants sur tout le territoire du pays. Jugeant le nombre inférieur à leurs ambitions, ces derniers ont voulu jouer la carte de la provocation.

Notons que les négociations se poursuivent avec le secrétaire général du syndicat régional de l’enseignement secondaire dans une ambiance électrique.


Lire aussi
  1. En Algérie, les enseignants en grève menacés de révocation
  2. Tunisie: Les résultats du concours de recrutement des enseignants seront publiés à partir de cette semaine
  3. Tunisie: Accord sur le recrutement des directeurs de lycées et collèges et sur le mouvement de mutation des enseignants
  4. Sfax: Mouvement de protestation des instituteurs suppléants
  5. Kasserine: Tentative de suicide collectif

Commentaires: