Tunisie- Abdelatif Mekki épingle Rached Ghannouchi


L’élu à l’Assemblée des représentants du peuple et membre d’Ennahdha, Abdelatif Mekki, a ouvertement critiqué l’ordre établi actuellement au sein du mouvement.  L’ancien ministre de la Santé, qui a étalé ses divergences avec le président du mouvement épingle, implicitement, une forme d’hégémonie au sein du parti.

« Un parti comme Ennahdha devra être géré par un bureau politique ou exécutif, a estimé Abdelatif Mekki. Intervenu, mardi, sur les ondes de Shems Fm, l’ancien ministre de la Santé a affirmé que le mouvement Ennahdha doit s’atteler aux grandes réformes et à la refondation notamment après la mue entamée au 10ème congrès du parti.

En niant tout conflit l’opposant au président du mouvement Ennahdha, l’élu au sein de l’ARP a souligné que les divergences traduisent une tendance démocratique au sein d’Ennahdha, qui brasse plusieurs sensibilités.

L’ancien ministre de la Santé a jugé positive la réforme liée à l’introduction d’un bureau exécutif ou politique dont la concrétisation contrebalancerait le poids du Conseil de la Choura, autorité suprême d’Ennahdha.

Abdellatik Mekki, à  qui on prête une ambition dévorante, a dit attendre les réformes promises par le président Rached Ghannouchi.

Déléguer la gestion à un bureau politique ne contesterait ni le leadership exercé par le président ni sa perte d’influence, a fait remarquer l’ancien ministre, dont les derniers déboires ont laissé place à une véritable foire d’empoigne au sein du parti islamiste.

L’élu a écarté toute idée de démission précisant qu’il a choisi de faire bouger les lignes de l’intérieur.


Lire aussi
  1. Tunisie: Les dessous de l’éclipse de Rached Ghannouchi de la conférence de presse d’hier
  2. Tunisie: Abdelatif Mekki défend bec et ongles Ennahdha
  3. Tunisie: Dépassé, Abdelatif Mekki tente de rectifier le tir
  4. Tunisie : Abdelatif Mekki médusé par des guignols sur Atounyssia
  5. Tunisie : Abdelatif Mekki : le rapport de la 2eme autopsie de Lotfi Nagdh reste « secret d’instruction « 

Commentaires: