Tunisie : Admis depuis 2015 en tant qu’enseignants, ils contestent leur non-intégration à la fonction publique


enseignant

Plus d’une cinquantaine d’enseignants chômeurs  parmi les diplômés qui ont passé avec succès toutes les étapes du concours des enseignants de l’année 2015, ont organisé hier le 9 janvier 2017 une manifestation à la Kasbah.

En effet, ces derniers attendent toujours qu’ils soient recrutés. Par ailleurs, ils contestent la position du ministère de l’Education qui n’a pas selon eux tenu ses promesses. De son côté, Shadlia Hethiri, coordinatrice générale du concours du recrutement des enseignants du primaire a expliqué à Tunisie Numérique que cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’une série de protestations entamée depuis le 16 octobre 2015. Les chômeurs ont été placés en tête de liste des enseignants à recruter, toutefois ça n’a pas été appliqué.

Entre-temps, la coordinatrice a indiqué qu’il y a des négociations en cours avec le gouvernement sur le sujet avec l’obligation de garantir le droit au recrutement. Hethiri a souligné l’absence du principe d’égalité des chances en dépit de l’ancienneté et le manque de volonté du ministère concernant la résolution de l’affaire de manière sérieuse et définitive.

Notons enfin que les manifestants ont rencontré le ministre de la fonction publique, de la gouvernance et de lutte contre la corruption, Obaid Briki qui leur a assuré de conférer une réponse dans l’espace de quelques semaines.


Lire aussi
  1. Vidéo/Tunisie: Des recalés du concours de la CPG en contestent les résultats
  2. La Journée mondiale des enseignants: «Les enseignants pour l’égalité des genres»
  3. 306 admis dans les métiers de la Culture
  4. Résultats du concours de recrutement d’instituteurs principaux: 2000 admis dont 743 âgés de 40 à 45 ans et 10 âgés de plus de 45 ans
  5. Affectation des médecins admis au concours 2011, mardi 26 juillet

Commentaires: