Tunisie- BCE: Je n’ai aucun problème avec Ennahdha


Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a repris ses distances avec l’islam politique.

Dans un entretien accordé à la chaine « Al Arabya » à la veille de la Conférence internationale sur l’investissement, Béji Caïd Essebsi, a assuré n’avoir aucun problème avec le mouvement Ennahdha. « Nos divergences étaient claires, nous ne partagions pas la même vision de l’Etat civil et je me suis opposé au fait que notre constitution tombe dans son escarcelle », a affirmé le président de la République en allusion aux différends qui l’opposaient au mouvement islamiste au moment de l’écriture de la constitution.

Le mouvement islamiste a depuis effectué sa mue et séparé le politique du religieux, une donnée que le président de la République n’a pas manqué de souligner ajoutant que notre pays a emprunté la voie du dialogue et du consensus.

« Les élections législatives de 2014 ont rééquilibré les choses, Ennahdha est arrivé second avec 69 sièges à l’Assemblée des représentants du peuple et nous ne pouvions nous passer d’une cohabitation avec eux », a rappelé Béji Caïd Essebsi précisant que Nidaa a réuni plusieurs sensibilités du paysage politique.

 


Lire aussi
  1. Tunisie – BCE : « On n’a pas demandé à Ennahdha de nous soutenir »
  2. Tunisie: Rached Ghannouchi: Ennahdha est prête à soutenir BCE
  3. Tunisie: Caied Essebsi prêt à traiter avec Ennahdha si les votes l’obligent
  4. Tunisie – BCE: « Ennahdha a terni l’image d’Ahmed Mestiri »
  5. Tunisie – BCE : « Nous devons composer avec Ennahdha, mais à condition… » !

Commentaires: