Tunisie- Houcine Abassi défend l’UGTT de toute responsabilité dans la crise de Petrofac


Le secrétaire général de l’UGTT a souligné que les employés syndiqués sont les premières victimes de la fermeture de Petrofac en Tunisie.

« Nous sommes dans une situation qui exige que chacun prenne ses responsabilité et accepte les sacrifices pour sauver notre pays », a affirmé Houcine Abassi.

Intervenu cet après-midi sur les ondes de Jawhara Fm, le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail a défendu la centrale syndicale et a nié toute implication dans la crise qui a conduit à la fermeture définitive du site de Petrofac à Kerkennah.

Les sit-inneurs ayant causé le blocage et l’arrêt de la production ne sont pas affiliés à l’UGTT, a déclaré Houcine Abassi soulignant que les employés syndiqués se trouvent lésés par cette crise. Nos employés seront au chômage, a déploré Abassi ajoutant que la centrale syndicale a fourni des efforts pour désamorcer la crise.

Il n’est de l’intérêt de personne que cette entreprise quitte le pays, a averti Abassi pressant toutes les parties concernées par ce dossier de prendre ses responsabilités.


Lire aussi
  1. Tunisie – Houcine Abassi commente les menaces de mort qui le ciblent
  2. Tunisie: Houcine Abassi met en garde ses détracteurs
  3. Tunisie : Houcine Abassi appelle à l’accélération du processus de transition
  4. Tunisie : Houcine Abassi dévoile son salaire
  5. Tunisie : Houcine Abassi: « Le torchon brûle à cause des promesses non tenues »

Commentaires: