Tunisie – Kairouan : Agression de Moncef Atallah, doyen des républicains


Décidément, plus rien ne les arrête. On dirait qu’ils ont reçu, définitivement le feu vert de leurs commanditaires. Ils sont partout. Ils agissent le jour. Ils agissent la nuit. Ils sont encore actifs à l’aube. Rien ne les fait reculer. Pas même l’âge avancé de la victime désignée, ni son nom, ni le lieu où ils ont décidé de passer à l’action.

Et la ville de Kairouan semble être devenue leur terrain de chasse préféré. C’est ainsi qu’ cet après-midi de dimanche, alors qu’il sortait de la prière d’El Asr, Moncef Atallah, un septuagénaire, s’est fait cueillir par un individu connu pour son appartenance aux groupes des LPR de la ville, qui l’a agressé verbalement, puis physiquement, avant de le menacer de l’égorger.

Le seul tort qu’a trouvé l’agresseur à reprocher au vieil homme, c’est qu’il est le doyen des adhérents et membre actif du parti Républicain à Kairouan.

Est-ce que le pays ne serait pas en train de glisser vers une période de liquidations, qui a tant été redoutée ?

Est-ce que les commanditaires de tels crimes ne seraient pas en train de camoufler leurs camouflets en politique par cet accès de violence sur le terrain pour intimider les concurrents et faire taire les critiques, et créer un climat d’insécurité qui aurait pour but de donner un alibi à l’annulation de tout ce qui devait se faire et donner un coup d’arrêt total au processus de transition ?


Lire aussi
  1. Reportage-Photos / Tunisie: Les obsèques de Houcine Triki, doyen des militants
  2. Moncef Ben Salem « chassé » de Kairouan sous la huée des étudiants
  3. Tunisie : Des étudiants de la faculté de Manouba entament une grève générale et crient « Dégage » au Doyen
  4. Le doyen de la faculté de la Manouba affirme avoir subi une agression physique
  5. FTF: Md Atallah revient sur sa démission

Commentaires:

Get our toolbar!