Tunisie : Le sort du gouvernement pris en otage par le conseil de la choura d’après Ameur Laaryedh


ameur_laarayedh3Dans un entretien avec le journal « Achark Al Awssat », le président du bureau politique d’Ennahdha, Ameur Lâaryedh a jugé que le lancement de la campagne « Irhal » (Dégage) initiée par le front du salut national est un refus catégorique de toutes les formes du dialogue.  Il a ajouté que le gouvernement reste attaché à la légitimité émanant des élections du 23 octobre.

S’adressant à l’opposition,  il a déclaré qu’ils devront se rendre à la force de la légitimité des urnes et non celle de la rue.

Quant aux appels de la dissolution du gouvernement et de l’ANC, il a affirmé qu’une telle décision décisive et qui engage l’avenir du pays ne peut être que l’apanage du conseil de la choura, plus haute institution d’ Ennahdha.

 

 


Lire aussi
  1. DAECH brûle vif le pilote jordanien pris en otage. Le royaume promet de le venger
  2. Tunisie: Ameur lâaryedh étonné par la double posture du Front Populaire
  3. Tunisie : Ameur Lâaryedh fait profil bas
  4. Tunisie – Le budget de l’Etat pris en «otage» dans une guerre de clans ?
  5. Bizerte: Le personnel de la STIR pris en otage

Commentaires: