Societe

27ème Festival “Vues d’Afrique” à Montréal: Deux récompenses au cinéma tunisien au Palmarès 2011

Le Prix Radio Canada de la communication interculturelle, dans la catégorie des courts métrages, a été remis au film “Vers le Nord” du réalisateur tunisien Youssef Chebbi, lors de la soirée de clôture de la 27ème édition du festival international du cinéma “Vues d’Afrique” qui s’est poursuivi pendant dix jours du 29 avril au 08 mai 2011 à Montréal (Canada).

Le cinéma tunisien a été également récompensé par le Prix de la meilleure actrice d’Afrique subsaharienne et des pays créoles qui a été décerné à Leila Ouaz pour son rôle dans le film “Les palmiers blessés” du réalisateur tunisien Abdellatif Ben Ammar. Interprétant le rôle de l’héroïne “Chama”, Leila Ouaz a, pour la première fois, fait son apparition sur le grand écran, dans ce film.

Il est à rappeler que ce long métrage “a séduit le comité de sélection à la fois par le sujet du film, l’actualité du propos, le rythme et la forme d’enquête de l’œuvre, le jeu des acteurs notamment les deux actrices principales (Leila Ouaz et Rim Takoucht) ainsi que la mise en scène particulièrement aboutie” avait déclaré Mme Sarah Mbodji, chargée de la programmation du 27ème festival.

Il est à noter que “Vers le nord”, premier film professionnel de Youssef Chebbi (acteurs: Helmi Dridi, Mohamed Hassine Grayaa, Bilel triki, Nasreddine Manai) a participé à cette édition aux côtés du court métrage “Linge sale” de Malik Amara Tanit d’Or aux JCC 2010, dans la catégorie des courts.

Le prix Radio-Canada de la communication interculturelle pour la catégorie des Longs-métrages a été décerné au film ” Voyage à Alger” du réalisateur algérien Abdelakarim Bahloul.

Pour rappel l’édition 2011 a été marquée par la projection de 120 films “montrant les réalités africaines et créoles” ainsi que par l’organisation en collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) d’un colloque le 4 mai intitulé “L’avenir des images en Afrique” qui a réuni plusieurs intervenants dont le cinéaste, critique et universitaire tunisien Férid Boughdir.

La rencontre a été une occasion pour débattre de la question relative au soutien à la création cinématographique à la lumière des mouvements populaires actuels dans tout le continent africain.

Au moment où le clap de fin a été donné le 08 mai, les organisateurs sont déjà à l’œuvre pour la préparation de la 28ème édition dont la date est d’ores et déjà fixée : 27 avril-06 mai 2012.

Source: Agence TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut