300 agressions enregistrées en 2011 contre le personnel médical en Tunisie

Environ 300 agressions ont été perpétrées depuis  janvier 2011 directement contre le personnel travaillant dans les structures hospitalières  notamment les infirmiers et médecins, annonce-t-on, mardi 31 janvier à Tunis.

Ce nouveau phénomène a dominé l’actualité que connaît le pays dernièrement a écrit le journal Achourouk.

Cette même source a ajouté que trois syndicats ont tenu une réunion à la faculté de médecine à Tunis, à savoir, le Syndicat des médecins et internes, le Syndicat des médecins de la fonction publique et le Syndicat des médecins universitaires pour discuter de ces problèmes.

Malgré leurs réclamations pour la mise à disposition d’agents de sécurité à l’intérieur des hôpitaux et des institutions sanitaires publiques afin de lutter contre le phénomène de la violence ciblant les médecins lors de l’exercice de leurs missions, leurs demandes n’ont eu aucun écho auprès des autorités concernées.

Pourtant ce phénomène exige une intervention rapide et radicale eu égard à l’importance des dégâts pouvant découler des agressions et de leurs effets sur les établissements hospitaliers en particulier en présence de cas de patients dans un état critique ou lorsqu’il y a vol ou destruction d’équipements médicaux.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut