Politique

300 Tunisiens obligent Mohamed Jegham à “dégager” de Lyon (France)

Quelque 300 Tunisiens, selon les organisateurs, se sont rassemblés aujourd’hui à Lyon et ont empêché Mohamed Jegham, ancien ministre tunisien du Président déchu Ben Ali, de tenir une conférence, en dénonçant “les vieux loups” qui “rôdent toujours“.

Mohamed Jegham, qui a été notamment ministre de l’Intérieur et ministre de la Défense nationale jusqu’en 2001, a fondé un parti, baptisé El Watan et est entré en campagne. Selon Abdelaziz Chaambi, l’un des initiateurs de la manifestation lyonnaise, “il a été renvoyé par le peuple et il essaie de revenir par la fenêtre”. Des Tunisiens de tous âges, certains portant des drapeaux, ont bloqué les entrées de la salle où devait se tenir la conférence, dans le 7e arrondissement.

“RCD dégage” et “les vieux loups rôdent toujours“, pouvait-on lire sur des affiches placardées sur la porte d’entrée, qu’ils avaient fermées avec un cadenas. “Nous dénonçons la complicité de Jegham et aussi de l’Etat français qui lui a accordé un visa pour venir faire une tournée en France“, a ajouté M. Chaambi, Président de l’association “Les amis de Mohamed Bouazizi“, du nom du vendeur de légumes qui s’était immolé par le feu en décembre 2010, déclenchant la Révolution tunisienne.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut