Politique

Tunisie – Revirement de dernière minute : Ennahdha veut remettre Gharsalli au Ministère de l’intérieur

Les pourparlers vont bon train pour finaliser les derniers détails du remaniement ministériel, dont l’annonce officielle est prévue pour demain, mercredi 6 aout. Et devant l’acharnement de certaines parties à exiger le départ de Hedi Majdoub du ministère de l’intérieur, Ennahdha a sorti sa carte surprise de dernière minute.

Elle a jeté son Joker, en a personne de l’ex-ministre de l’intérieur, ex-protégé d’Ennahdha et ex-suspect d’avoir eu une relation avec la sœur d’un terroriste islamiste… Najem Gharsalli.

Maintenant les plus crédules vont comprendre comment fonctionnent les stratèges d’Ennahdha. Ils vont comprendre comment ils fonctionnent au second degré, et jamais de façon directe. Ils ont fait croire à tout le monde que Hedi Majdoub était leur protégé, étant sûrs qu’ils signaient ainsi, de façon irrévocable son départ. Et maintenant, ils dévoilent la deuxième partie de leur plan, en annonçant leur nostalgie à l’ère de Gharsalli. Une ère faste pour les groupes terroristes et autres phalanges qui pullulaient dans nos montagnes. Une ère faste pour les attentats les plus sanguinaires qu’a connu le pays.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut