Tunisie – L’ex-ambassadeur US accuse la Troïka d’avoir favorisé le terrorisme

L’ex-ambassadeur US à Tunis, Jacob Walles, a déclaré lors d’un symposium tenu récemment à Washington, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, que du temps où il était en poste à Tunis, il lui a été donné de constater de façon indéniable que la Troïka, qui dirigeait le pays en 2012 et 2013 a été, pour le moins, trop complaisante envers les groupuscules terroristes. Ce qui a alors favorisé la prolifération des camps d’entrainement, les activités « de prédication » au grand jour des organisations classées comme terroristes, comme ils ont fermé les yeux, pour ne pas dire favoriser, l’envoi de terroristes tunisiens vers la Libye et la Syrie.

Walles a ajouté que cette équipe, alors au pouvoir, a promulgué une loi d’amnistie générale qui a permis de relâcher dans la nature des centaines de dangereux terroristes qui croupissaient dans les prisons tunisiennes et qui sont immédiatement allés renforcer les rangs des combattants dans les foyers de tension.

Walles a ajouté que ce n’est qu’en 2013, quand les groupes armés ont commencé à opérer à l’intérieur du pays, avec, notamment des assassinats politiques, que les autorités ont été dans l’obligation de laisser le pouvoir à un gouvernement de technocrates. Mais, a-t-il ajouté, le mal était déjà fait !

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com