Societe

70 personnes arrêtées dans le Grand Tunis après une nuit de pillage et de destruction

Suite aux opérations de pillage et d’incendie menées, samedi, dans certains quartiers du district du Grand Tunis, en dépit du couvre-feu décrété de 21H00 à 05H00, 70 individus parmi les personnes impliquées dans ces opérations et dont la majorité possèdent un casier judiciaire, ont été arrêtés.

Certains de ces individus ont été arrêtés, selon un communiqué rendu public, dimanche, par le ministère de l’Intérieur, en flagrant délit.

Il convient de préciser que des espaces commerciaux à Sidi Hassine et au Kram, dans le grand Tunis, ainsi que des logements (Gouvernorat de Sousse) ont été saccagés et pillés, ceci outre l’incendie du siège de la direction régionale de l’agriculture, à Sidi Bouzid.

La même source précise, également, que 5 postes de police et de la garde nationale, à El Mnihla, Cité Intilaka, El Mourouj, Cité Ibn Khaldoun et Kasserine, ont subi d’importants dégâts.

Le ministère rappelle, d’autre part, qu’à la suite des incidents regrettables survenus lors de la rencontre de football, qui a opposé, samedi, au Stade de Radès, le Club Africain au club soudanais Al Hilal, pour le compte des 8èmes de finale retour de la Ligue des champions d’Afrique de football, 9 agents de la sécurité ont été blessés, dont un en état grave. Ils ont tous été transférés vers l’hôpital de La Marsa.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut