Societe

Tunisie- Suite à la note scandaleuse au centre de la santé Mansourah à Kairouan, une enquête a été ouverte

Suite au tollé provoqué par une  photo collée à la porte du bureau des consultations pour enfants au centre de la santé Mansourah à Kairouan indiquant que la priorité est aux enfants des agents de la santé, le directeur régional de la santé à Kairouan, Sami Rekik a annoncé ce mardi, 18 juin 2019, qu’une enquête a été ouverte.

Selon l’agence TAP, le responsable a indiqué que l’auteur de cette bannière a été envoyé devant le conseil de discipline qui prendra les mesures judiciaires nécessaires.

« Cet acte représente une décision personnelle de la part du responsable qui a accroché une note contraire à la Constitution tunisienne, garantissant le droit à la santé pour tous les citoyens» précise M. Rékik ajoutant que  « la note a été retirée ».

Le responsable a, par ailleurs, assuré que le comportement du fonctionnaire incriminé était « inapproprié et que tout patient a le droit d’être traité sans discrimination ni priorité ».

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com