Politique

Tunisie: Alliance entre Ennahdha et Qalb Tounes, Mohamed Abbou refuse qu’on culpabilise Attayar

Le dirigeant au sein du parti Attayar, Mohamed Abbou a rejeté les tentatives de culpabiliser son parti en disant que ses exigences ont poussé Ennahdha à s’allier avec Qalb Tounes pour l’élection du président et des vice-présidents de l’ARP et la formation du gouvernement.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Mohamed Abbou  a écrit: Je le répète, tout le monde peut s’allier avec qui il veut, mais personne ne peut se servir de nous pour justifier ses choix, notamment en diffusant de fausses nouvelles”.

Le Bureau politique a mandaté les députés en exercice à voter lors de l’élection des deux vice-présidents de l’Assemblée du peuple, a indiqué Abbou, précisant que les députés du Courant Démocratique ont décidé, en coordination avec les députés du Mouvement du Peuple, de voter pour le candidat du Mouvement du Peuple au poste de premier vice-président, ce que les deux partis ont fait.

Il a ajouté que lors du deuxième tour du vote pour le poste du deuxième vice-président, les députés du Courant ont décidé de voter blanc ce qu’ils ont respecté de concert avec  députés du Mouvement du Peuple.

Il a ajouté que les députés actuels sont très attachés aux décisions prises démocratiquement et de façon légale précisant que s’ils décident de voter pour qui que ce soit, ils l’annoncent à leurs électeurs et à tous les citoyens. Ils assument les conséquences de leur décision et la défendent, ainsi que leur parti, a-t-il souligné.

En ce qui concerne le contact avec Qalb Tounes, Abbou a démenti, précisant qu’il défend une situation préparée qui peut être justifiée par n’importe quel argument mais pas par un mensonge.

Il a déploré qu’on recourt à la mystification pour tromper les gens, mais assure cela en rend l’auteur sans crédibilité et indésirable dans tout dialogue et projet.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut