news

Tunisie – VIDEO : Abir Moussi accuse Samia Abbou et Becher Chebbi de fomenter un complot contre elle

Tunisie – VIDEO : Abir Moussi accuse Samia Abbou et Becher Chebbi de fomenter un complot contre elle
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

La présidente du bloc parlementaire du PDL, Abir Moussi a tenu, ce vendredi, à l’ARP, un point de presse, pour informer les médias, des méthodes et des complots de certains de ses collègues députés.

Abir Moussi a accusé sa collègue Samia Abbou de fomenter contre elle un complot, avec la complicité d’un autre député, Becher Chebbi, qui fait partie, a-t-elle précisé, “des troupes des frères musulmans”.

Abir Moussi a diffusé, lors de ce point de presse, une séquence vidéo, empruntée à la bande de retransmission directe des discussions de la commission parlementaire de la législation, dans laquelle la caméra et surtout le micro oubliés allumés de Samia Abbou ont capté une conversation entre elle et son collègue, Becher Chabbi, au cours de laquelle, ce dernier a répondu à Samia Abbou, qui lui demandait ce qu’ils allaient faire de « la chienne Abir », qu’il était en train de préparer un dossier pour la faire accuser d’une affaire de terrorisme et la faire taire à jamais.

Abir Moussi a expliqué que ces concertations et messes basses constituent un crime au regard de la loi, et montrent, encore une fois, la manie des nahdhaouis de faire taire leurs adversaires en  concoctant des dossiers judiciaires.

Abir Moussi a averti l’assistance qu’elle est certaine qu’il va y avoir un crime à l’ARP, vues les menaces qui sont en train de lui parvenir et pour les quellesles autorités judiciaires n’ont pas bougé le petit doigt. Elle a précisé que tant que les membres des LPR, à l’instar de Dghij circulent librement au sein de l’ARP et arrivent même à le contrôler, ils sont capables de tous les crimes possibles. Comme ils seront capables de sacrifier un des leurs et de lui en faire porter le chapeau à elle.

Abir Moussi a déclaré qu’elle faisait porter la responsabilité de cet état à Rached Ghannouchi et à son chef de cabinet, ainsi qu’à l’Etat tunisien. Elle a, par ailleurs, appelé le Courant Démocratique à se démarquer de Samia Abbou, qui tisse de tels projets et tient de tels propos, oubliant qu’elle est députée et en plus femme de ministre.

Abir Moussi a ajouté que ces complots ourdis par des représentants des islamistes et du Courant Démocratique donnent un avant goût de ce que sera leur prochain gouvernement qu’ils sont en train de préparer.

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut