news

Abdelfattah Mourou refuse catégoriquement le poste accordé par Ennahdha

Abdelfattah Mourou, avocat et figure de proue de la mouvance islamique en Tunisie a déclaré, lundi 26 décembre 2011, à radio Express Fm, que le parti Ennahdha dont il a été, selon lui, «le fondateur historique », a été injuste envers lui et a commis une erreur à son encontre en l’écartant de l’équipe gouvernementale et en lui proposant le poste administratif de conseiller avec rang de ministre, poste qu’il refuse catégoriquement d’accepter.

Il s’est dit « très déçu » et a rappelé avec beaucoup d’humour qu’il n’est pas à la recherche d’un travail et tout ce qu’il veut, c’est un poste de décision (ministère) qui lui permet de faire du politique.

Pour mémoire, les dirigeants d’Ennahdha avaient promis à M. Mourou un poste ministériel et s’étaient désistés à la dernière minute (le jour de l’annonce de la composition du gouvernement devant l’Assemblée constituante).

M. Mourou a ajouté que ses problèmes avec Ennahdha qui tantôt le courtise tantôt le boude, entravent sa promotion politique, relevant, néanmoins, que quelle que soit l’ampleur de ces problèmes, il ne penserait jamais à s’allier avec d’autres forces contre Ennahdha, car il demeure attaché au même projet politique que défend ce parti, en l’occurrence un projet islamiste modéré et moderniste.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut