Societe

Affaire de la fillette brûlée au deuxième degré par sa mère : l’examen médical dément  

Une grande polémique s’est déclenchée  autour d’une mère qui aurait brûlé intentionnellement  sa fille (en guise de punition) à l’aide d’un objet métallique.

Toutefois, un examen effectué par les autorités médicales dans le cadre de l’enquête a démenti cette version des faits.

En effet, selon Shems FM, le ministère public a indiqué que l’examen a clairement affirmé qu’il s’agit d’un accident. La fillette aurait voulu cuisiner et s’est faite brûlée accidentellement par de l’huile bouillante. Dans ce cadre, Mohamed Ali Barhoumi, porte-parole du tribunal de première instance de Gafsa a expliqué que la mère a été acquittée et qu’on lui a recommandé de faire plus attention à sa fille âgée de sept ans.

De son côté, le père aurait, selon Barhoumi, informé les autorités par précaution et sous le choc des brûlures de sa fille sans avoir aucune preuve réelle de l’implication de sa femme.

Commentaires

Top 48h

Haut