Monde

Affaire DSK: La crédibilité de la plaignante remise en question

Un mois et demi après le « coup de tonnerre » de l’arrestation de DSK à New York pour des accusations de viol, les proches de DSK respirent mieux ce vendredi matin.

Les doutes du bureau du procureur sur la crédibilité de la femme de chambre qui a porté les graves accusations pourraient en effet faire tomber les accusations. « C’est une nouvelle incroyable pour Dominique, pour Anne Sinclair, pour sa famille. Je pense qu’ils ont sans doute l’impression ce matin de se réveiller d’un cauchemar affreux», a expliqué sur France 2 Jean-Marie Le Guen, le député de Paris proche de DSK.

« Nous avons de l’espoir et nous allons suivre maintenant les événements avec beaucoup d’attention et beaucoup d’espoir », a-t-il ajouté. Le député a fait le tour des rédactions puisque sur BFM TV que l’ex-patron du FMI devait être « libéré de toutes ses contraintes et de l’opprobre ». « La justice américaine doit réhabiliter DSK », a-t-il insisté.

« J’espère que DSK sera réhabilité » Et si toutes les accusations tombaient, DSK pourrait-il revenir dans le jeu politique français ? « Ses proches ont beaucoup souffert aussi, il faut donc d’abord réparer cette souffrance puis ensuite faire face aux événements avec clairvoyance », a répondu le socialiste. Mais « dans les mois qui viennent, la parole de DSK sera décisive pour notre pays », a-t-il dit, précisant sur I-télé un peu plus tard que DSK prendrait sûrement sa part dans la campagne socialiste, sans préciser laquelle.

« J’espère que DSK sera réhabilité », a également réclamé sur BFM TV, Michèle Sabban, vice-présidente du Conseil régional d’Ile-de-France.

Autre socialiste proche qui soutenait DSK, Claude Bartolone a exprimé son « soulagement » sur BFM TV. Le Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis a ajouté qu’il espérait que DSK retrouve « le plus vite possible sa liberté et dise sa vérité ». Quand il lui est demandé si DSK redevenait le meilleur candidat socialiste dans l’hypothèse où il était blanchi, Claude Bartolone a temporisé : « impossible de commenter ce genre de chose ». « Pour le moment qu’il s’en sorte personnellement, après on verra », a-t-il dit. Et d’ajouter que « le tapis rouge affectif et amical » lui sera déroulé au PS, se demandant si DSK lui-même aurait envie de replonger. Il devra s’interroger sur « le sens qu’il veut donner à son existence après son passage dans la machine à laver judiciaire ».

Source: 20minutes.fr

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com