Monde

Al Walid Ben Talal : « Arrêtez le débat : il est temps que les femmes conduisent. »

walidben

Le prince et homme d’affaires saoudien Al Walid Ben Talal a twitté, le 29 novembre 2016 qu’il faudrait arrêter le débat à propos du droit de conduire des femmes saoudiennes.

En effet, il a déclaré qu’ « il était temps que les femmes conduisent ». Ce tweet est un appel clair à accorder à la femme saoudienne son droit de prendre le volant. Dans ce même contexte, le milliardaire, bien connu pour ses positions en faveur des droits des femmes (il a déjà financé la formation de la première femme pilote au Royaume), a ajouté dans un communiqué : «empêcher une femme de conduire est aujourd’hui une question de droits semblables à celle qui se posait quand il leur était interdit d’avoir accès à l’éducation ou d’avoir une identité à elle ». Il a aussi évoqué « des injustices » d’ordre social  « beaucoup plus restrictifs que ce qui est légalement permis par les préceptes de la religion (musulmane) ».

 Le membre de la dynastie Al Saoud a aussi attiré l’attention sur les nécessités d’ordre économique de la légalisation de conduite pour les femmes. En effet, il a expliqué que les familles saoudiennes dépensent obligatoirement près de 950 euros par mois pour payer les services d’un chauffeur et, avec les baisses des recettes pétrolières, cette charge est devenue encore plus lourdes. Ainsi, Al Walid  a conclu en qualifiant la mesure souhaitée de « demande sociale urgente que la conjoncture économique justifie ». 

Commentaires

Top 48h

Haut