Monde

Algérie : la fronde des robes noires

Algérie : la fronde des robes noires

Alors que les procès de plusieurs personnalités de l’ère Bouteflika doivent se poursuivre, les avocats du pays entrent en grève d’une semaine, à compter de dimanche, dans tous les tribunaux dépendants de la Cour d’Alger.

L’Union nationale des ordres des avocats a appuyé, ce lundi 28 septembre, la position du barreau d’Alger qui a décidé d’une grève pour réclamer une « justice indépendante » et « le respect des droits de la défense », selon le journal « Le Monde ».

Vêtus de leurs robes noires et portant des masques sanitaires, les manifestants ont entonné l’hymne national et brandi le drapeau algérien en reprenant certains slogans du « Hirak », le mouvement de protestation anti régime, comme « Etat civil et non militaire » ou encore « le peuple veut une justice indépendante ».

Ce mouvement a été provoqué par un incident survenu le 24 septembre, lors du procès en appel de Mourad Oulmi, ex-PDG du concessionnaire automobile Sovac, accusé de blanchiment d’argent dans un scandale de montage automobile. Le bâtonnier Abdelmadjid Sellini avait sollicité le report du procès à la journée du samedi, invoquant son épuisement.

L’échange avec le magistrat avait dégénéré. Pris d’un malaise, Sellini a été évacué d’urgence vers l’hôpital.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut