Monde

Algérie: L’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar risque la peine de mort

Le tribunal militaire de Blida a lancé, ce mardi 6 août, des mandats d’arrêt internationaux à l’encontre de l’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar, son fils Lotfi et Farid Benhamdine, président de la Société algérienne de pharmacie.

Pour rappel, Nezzar avait été entendu comme « témoin » le 14 mai dernier par le juge d’instruction du tribunal militaire de Blida dans l’affaire impliquant Said Bouteflika, les généraux à la retraite, Toufik et Tartag ainsi que Louisa Hanoune.

L’ancien ministre de la Défense a été laissé libre à l’issue de cette audition. Il a profité de cette relaxe pour quitter l’Algérie en compagnie de son fils Lotfi. Depuis plusieurs semaines, de rumeurs font état de la présence des Nezzar en Espagne où l’ancien ministre maintient une activité régulière sur le réseau social Twitter.

source: TSA

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com