Algérie: Pour conclure le rachat de Djezzy le choix s’est porté sur LLP France et non pas sur CURTIS !

Pour conclure le rachat de Djezzy, filiale algérienne d’Orascom Telecom, le choix s'est porté sur le Cabinet d'avocats d'affaires international Shearman and Sterling LLP France et non pas sur CutursMallet-Prevost-Mosle-LLP . Selon le site marocain e-marrakech, le cabinet français, l'heureux élu a été choisi par l'Algérie l'Algérie pour évaluer l'opérateur de téléphonie mobile Djezzy comme le confirme le ministère algérien des Finances.

"Le cabinet Sherman and Sterling LLP France a remporté l'appel d'offres international pour l'accompagnement de l'opération d'acquisition, par l'Etat algérien, de l'entreprise de téléphonie mobile Orascom Telecom Algérie (OTA, Djezzy), en vertu du droit de préemption", a précisé, hier, le ministère.
Ce cabinet a soumissionné à la commission nationale des marchés ses services pour un montant de 2,155 millions de dollars et offert un délai de 100 jours pour l'achèvement de l'opération d'évaluation d'OTA, selon le ministère.

Il est à noter que le journal algérien en ligne TSA a rapporté dans ex temps que le gouvernement algérien a opté pour un cabinet de conseils américain dénommé: CutursMallet-Prevost-Mosle-LLP pour conclure l'acquisition de Djezzy

"D’après les clauses du contrat, le bureau américain cité auparavant, aurait du accompagnera  l’Etat algérien durant trois mois, pour un montant de 1,8 million d’euros", indique la source.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut