Monde

Allemagne : Séisme politique avec la percée des nationalistes pro-Nazis

Le succès des conservateurs conduits par Angela Merkel et sa victoire pour un quatrième mandat, a été assombri par le résultat des nationalistes d’extrême droite, de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), parti anti-immigration, anti-islam, anti-euro et révisionniste, qui ressort troisième avec environ 13%, selon les sondages, et provoque un séisme pour le pays.

L’AfD qui fait une entrée en force à la chambre des députés, une première depuis 1945, avait échoué aux portes du Bundestag en 2013, il devance désormais la gauche radicale Die Linke (9%), les libéraux du FDP aux alentours de 10% et les Verts (9%). l’AfD a construit sa campagne en tirant à boulets rouges sur Angela Merkel, prenant pour modèle le président américain Donald Trump et les partisans de la sortie du Royaume Uni de l’Union européenne.Ils ont accusé la cheffe du gouvernement de “trahison” pour avoir ouvert le pays en 2015 à des centaines de milliers de demandeurs d’asile majoritairement musulmans.

L’AfD a grignoté des points en fin de campagne malgré une radicalisation de son discours et un appel à être fiers des actes des soldats allemands durant la Deuxième guerre mondiale. Du jamais-vu dans un pays dont l’identité d’après-guerre repose sur la repentance pour les crimes du IIIe Reich de Hitler.

Le ministre des Affaires étrangères Sigmar Gabriel a estimé juste avant le scrutin que l’entrée de l’AfD au Bundestag marquerait le retour des Nazis “pour la première fois depuis plus de 70 ans”.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut