Monde

Amnesty International: “Les leaders mondiaux n’agissent pas alors que l’invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire”

Amnesty International: “Les leaders mondiaux n’agissent pas alors que l’invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire”

Malgré les appels répétés de chef·fe·s d’État, de représentant·e·s des Nations unies et des ONG humanitaires à Israël pour qu’il s’abstienne d’étendre son offensive terrestre à Rafah, les troupes israéliennes sont entrées dans le gouvernorat le 7 mai.

Plus de 1,5 million de personnes, dont 600 000 enfants, sont gravement menacées ; plus de 450 000 Palestinien·ne·s ont fui Rafah depuis qu’Israël a émis des « ordres d’évacuation » illégaux le 6 mai” a annoncé Amnesty International dans son dernier rapport.

Alors que l’armée israélienne a déjà pris le contrôle de zones urbaines à l’intérieur de Rafah, l’émission de nouveaux « ordres d’évacuation » le 11 mai prépare le terrain pour une nouvelle avancée de l’invasion militaire, qui conduira à l’effondrement total des services vitaux. 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut