Appel pour inscrire l’abolition de la peine de mort dans la nouvelle constitution

Des associations de défense des Droits de l’Homme ont appelé, vendredi 23 septembre à Tunis, à inscrire l’abolition de la peine de mort dans la nouvelle Constitution tunisienne.

L’Alliance nationale tunisienne pour l’abolition de la peine de mort, composée de 13 associations actives dans la défense des droits humains, a lancé une campagne de sensibilisation des partis politiques et des indépendants candidats à l’Assemblée Constituante, qui sera élue le 23 octobre prochain.

Un appel a été aussi lancé aux prochains élus de l’Assemblée Constituante en vue de l’adoption du 2ème protocole facultatif se rapportant au pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort.

La campagne de l’Alliance vise à sensibiliser l’opinion publique et à créer un lobbying contre la peine de mort qualifiée “d’inhumaine, non conforme à la législation internationale et irréversible” et dont l’aspect dissuasif n’a pas été prouvé.

Les représentants de l’Alliance ont affirmé que seuls les dictatures pratiquent la peine de mort en veillant à instaurer un système répressif pour les crimes politiques liés à la sécurité intérieure et extérieure.

L’Alliance nationale tunisienne pour l’abolition de la peine de mort a été créée le 14 juin 2007. Elle  compte 13 organisations et associations tunisiennes.

Source: TAP

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com