Economie

Pour une aide étrangère plus ciblée

L’aide extérieure doit cibler les secteurs à haute valeur ajoutée et à forte employabilité, ont souligné les représentants de quatre partis politiques tunisiens.

Au cours d’une table ronde organisée, vendredi à Tunis, sur le thème «Quelle place pour l’aide étrangère dans la relance économique de la Tunisie», les participants ont souligné que l’aide étrangère ne peut apporter ses fruits que si elle est gérée efficacement et dans le cadre de la bonne gouvernance. L’objectif étant «de ne pas  compromettre l’avenir des générations futures par l’endettement».

«La Tunisie qui traverse une phase transitoire délicate, a essentiellement besoin d’une aide technique notamment en matière de formation professionnelle», a affirmé M.Sami Zaoui, responsable du programme économique et social de Afek Tounes, au cours de cette rencontre organisée par la Konrad Adenauer-Stiftung en partenariat avec le Centre des jeunes Dirigeants d’entreprise (CJD).

Il a, par ailleurs, souligné l’importance de l’investissement étranger et à capital mixte pour la relance de l’économie tunisienne. «On ne demande pas de l’argent (cash), mais un appui budgétaire», a-t-il indiqué.

Le représentant du PDP (Parti démocratique progressiste), M.Taieb Houidi a pour sa part indiqué que l’aide institutionnelle reste beaucoup plus importante que l’aide financière au cours de cette période transitoire.

Pour Mme.Dagmar G.Worhl, Présidente de la Commission de la Coopération économique et du développement au Parlement de la République fédérale d’Allemagne, l’aide étrangère qui devra s’inscrire dans la durabilité, ne doit pas répondre aux besoins de quelques secteurs seulement (le tourisme), comme s’était le cas auparavant, mais doit cibler d’autres secteurs à forte employabilité.

S’agissant des mécanismes d’incitation à l’investissement étranger, la responsable allemande a recommandé de mettre en place des conditions claires et sûres, ajoutant que les PME doivent bénéficier davantage d’aides étrangères eu égard à leurs rôle dans l’encadrement et la formation des jeunes.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut