Economie

Approbation de la mise à niveau de 105 établissements hôteliers

Le programme de mise à niveau de 105 établissements hôteliers a été approuvé, pour un investissement global de plus de 300 millions de dinars, au cours de la réunion périodique du comité de pilotage de ce programme, tenue, jeudi, à Tunis, sachant que la composante immatérielle des investissements engagés n’a pas dépassé les 10%.

Selon un communiqué du ministère du Commerce et du Tourisme, rendu public jeudi, à Tunis, les primes d’investissement accordées par l’Etat ont atteint 13,3 millions de dinars.

Les 105 projets approuvés sur les 242 demandes d’adhésions présentées au comité de pilotage, totalisent plus de 80.000 lits, soit 1/4 de la capacité d’accueil réelle.

La réunion du comité de pilotage, tenue en présence de MM. Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme, et Mohamed Belajouza, Président de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH), a également été l’occasion d’examiner l’état d’avancement du programme de mise à niveau des établissements hôteliers avec toutes ses composantes et les conditions de sa concrétisation dans les meilleurs délais.

Constatant la faiblesse des investissements alloués à la formation et la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication M. Mehdi Houas a insisté sur le fait que si la rénovation est nécessaire la formation est obligatoire et revêt même une dimension stratégique pour la qualité et la pérennité de l’offre touristique tunisienne.

Celle-ci, souligne encore le ministre, se doit d’être constamment réadaptée en fonction des attentes et aux évolutions de la demande et des marchés.

Il a en outre insisté sur la nécessité de se fixer des objectifs ambitieux au double plan qualitatif et quantitatif, précisant que la croissance de 50% du tourisme mondial au cours des cinq prochaines années constitue une excellente opportunité pour le tourisme tunisien.

Le ministre a également indiqué qu’il serait judicieux de faire connaître davantage les objectifs et les orientations globales du secteur et de veiller à ce qu’ils soient une source d’inspiration pour les promoteurs et les bureaux d’études dans l’élaboration des plans de mise à niveau.

M. Belajouza a, quant à lui, insisté sur la qualité des plans de mise à niveau soumis au comité, ajoutant qu’il est nécessaire de donner au secteur les moyens de ses ambitions, particulièrement pour ce qui est du budget de promotion qui se doit de se situer autour de 4 à 5% des recettes touristiques globales et ce à l’instar des destinations concurrentes.

Les discussions qui ont eu lieu au cours de cette réunion, tenue en présence de membres du comité de pilotage représentant les départements concernés, les organisations professionnelles et les institutions de financement, ont porté sur plusieurs questions, dont principalement l’accélération des procédures de déblocage des primes d’investissements et la politique commerciale des unités hôtelières.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut