news

Audio: Bennour vs Ksila (Ettakatol): Scandales et révélations sur les ondes!

Une guerre s’est déclenchée hier, mardi 20 décembre 2011, sur les ondes de radio Shems.fm entre deux activistes du parti Ettakatol à savoir Khemaies Ksila, membre du bureau politique et Mohamed Bennour, porte-parole du parti.

Ksila s’est montré critique quant à “l’écartement” de Khayem Turki, considérant que cette affaire ouvre les portes à l’ingérence étrangère dans la composition du gouvernement tunisien, plus précisément celle des Emirats Arabes Unis.

Le porte-parole d’Ettakatol, Mohamed Bennour a répondu que « Khemaies Ksila n’est pas un militant, il a participé en 1994 au congrès de la ligue tunisienne de la défense des Droits de l’Homme et a contribué avec Ben Ali à l’élimination de président de la ligue Moncef marzouki, Mustapaha Ben Jâafer et Sihem Ben Sedrine de la présidence de la ligue.”

“Il a été récompensé par un poste à l’Ambassade de Tunisie à Paris puis au cabinet du ministre de l’enseignement supérieur où il a réprimé plusieurs personnes, il est aussi un ancien rcédiste, tout les membres du parti Ettakatol sont déçus, nous avions voulu donner à M. Ksila une chance en l’intégrant au sein de notre parti mais aujourd’hui nous regrettons et nous assumons vraiment les conséquences de cet acte ” a ajouté Mohamed Bennour.

D’autre part, le porte parole d’Ettakatol a annoncé que le parti n’est pas en coalition avec aucun autre parti et plus précisément Ennahdha :”Nous somme victimes d’une campagne de dénigrement qui vise à nuire à la démarche et l’harmonie du parti, nous sommes ici pour accompagner le nouveau Gouvernement et accomplir notre devoir indépendamment de toute coalition”.

M. Bennour était très essoufflé au terme de son intervention.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut