Economie

[Audio]: Hausse du prix du baril sur le marché mondial, explications sur les impacts sur le marché tunisien

Interrogé sur les effets de la hausse des prix mondiaux du pétrole et leurs impacts sur l’économie tunisienne et le marché local, l’économiste Ridha Chkandli, a expliqué que l’économie tunisienne a souffert depuis la révolution, en raison des erreurs de calcul au niveau du budget de l’Etat, étant donné que les hypothèses sont généralement émise sur la base de faux calculs, en particulier en 2017, ce qui a entraîné une perte d’environ 2 milliards de dinars.

Il a rappelé qu’en 2018, et même avant l’approbation de la loi de finances, le prix du baril de pétrole a été estimé dans le budget de l’Etat à 54 dollars, soulignant que le prix réel à l’époque a dépassé cette estimation, s’échangeant à 60 et a continué à augmenter, atteignant aujourd’hui 70 dollars.

L’expert en économie a estimé que la confusion vient principalement dans la décision du ministre des Finances de ne pas augmenter le montant alloué pour les subventions du carburant, qui se sont élevées à 1,5 milliards de dinars, ce qui entraînera le recours aux mécanismes de régulation . C’est à dire que chaque hausse des prix sur le marché mondial sera reflétée sur le marché intérieur obligeant le gouvernement à programmer l’augmentation des prix du carburant vu qu’il ne peut pas, non plus, recourir aux subventions et à l’endettement.

Il a ajouté que la hausse de 2,2 points de l’inflation, la première en son genre, forcerait le gouvernement à imposer des augmentations du prix du carburant qui pourraient être effectuées au rythme de deux ou trois fois par an.

Il a souligné que c’est la seule solution fixée par l’Etat dans la loi de finances 2018, c’est-à-dire que chaque augmentation ne sera pas supportée par l’Etat, mais par le citoyen.

On rappelle que les derniers jours ont été témoins d’une hausse significative des prix du pétrole, atteignant 70 dollars le baril, un prix considéré comme le plus haut depuis décembre 2014.

On rappelle que les prix des hydrocarbures ont été augmentés en 2018 de 50 millimes le litre.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Déclaration de l'Expert en économie, Ridha Chkandli

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com