Economie

AUDIO : Le rejet des accords de la zone de libre échange africaine par les députés est un désastre et une perte sèche pour la Tunisie

AUDIO : Le rejet des accords de la zone de libre échange africaine par les députés est un désastre et une perte sèche pour la Tunisie

L’expert en économie, Moez Joudi a déploré, ce vendredi, au micro de Tunisienumerique, le rejet par les députés tunisiens, des accords pour la participation de la Tunisie à la zone de libre échange continentale africaine. Il a assuré que ces accords auraient pu constituer une opportunité pour l’économie tunisienne, puisqu’ils auraient permis d’atteindre un marché de plus de 500 millions de consommateurs potentiels. Le marché africain présente, selon Joudi, d’énormes perspectives pour les exportations tunisiennes. Ce qui aurait pu réduire le déficit de la balance économique du pays.

Joudi a déploré le rejet par l’ARP de ces accords, assurant que les députés qui ont refusé de les ratifier n’ont rien compris aux enjeux et aux  avantages de ce protocole et qu’ils n’ont même pas fait l’effort de comprendre, avant de se prononcer.

En plus du tort des députés, Joudi estime que le gouvernement porte une importante part de responsabilité dans ce désastre, puisqu’il na pas fait l’effort de présenter, comme il se devait, le dossier aux députés et de leur expliquer les avantages que pouvait tirer la Tunisie en y adhérant. Surtout, que le chef du gouvernement dispose, a ajouté Joudi, d’un ministre dédié aux relations avec l’ARP et qui aurait dû savoir présenter à l’avance le dossier et préparé le terrain pour sa ratification.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut