Autoroute Tunisie-Libye: La BAD engage 137 millions d’euros

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 21 juin 2011, lors de  la tenue de son conseil d’administration, un prêt de  137,34 millions d’Euros à la Tunisie dans le cadre du financement du projet de liaison autoroutière Gabès-Médenine-Ras Jédir.
Ce prêt, accordé à la société Tunisie Autoroutes (STA), avec la garantie de l’Etat, servira plus précisément à financer la construction du tronçon Médenine-Ras Jédir.
Le projet global, indique un communiqué de la BAD, porte sur l’aménagement de 195 km de route en 2 fois 2 voies entre Gabès et Ras Jédir (frontière tuniso-libyenne).
Outre la BAD, il est cofinancé par l’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA) avec un prêt d’un montant de 133 millions d’Euros, pour le financement du tronçon Gabès-Médenine et la  Tunisie autoroutes (STA) pour 180,97 millions d’euros.
L’objectif de ce projet est de réduire les disparités régionales et d’assurer une meilleure accessibilité Nord-Sud-Est du pays. Il permettra, en outre, de réaliser,  sur le territoire tunisien, un chaînon essentiel de l’autoroute trans-maghrébine, contribuant ainsi à l’intégration économique régionale des pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA).
Concernant le volet emploi, la réalisation de cette opération créerait, dans la zone du Sud-Est de la Tunisie environ 2160 emplois directs (2000 emplois au cours de la phase de construction et 160 pendant l’exploitation), outre les postes d’emplois indirects.
A court terme, la construction de la liaison autoroutière favorisera la création d’environ 30.000 emplois dans le seul secteur touristique, précise encore le communiqué.

Commentaires

Haut