Politique

Belhassen Trabelsi arrêté par les autorités canadiennes

Selon la Presse Canadienne, le frère de l’ex-première dame tunisienne Leila Trabelsi, Belhassen Trabelsi, a été arrêté aujourd’hui par la police canadienne et remis aux services de l’Immigration. Il est désormais visé par un mandat d’arrêt international à la demande de la Tunisie. Rappelons que cette dernière n’est pas liée avec le Canada par des accords facilitant l’extradition de personnes recherchées.

Hier, Les autorités canadiennes ont déjà retiré à Belhassen Trabelsi son statut de résident permanent parce qu'il n'aurait pas respecté certaines conditions, comme celle de séjourner dans le pays pendant au moins deux ans sur une période de cinq ans. En essayant de contourner la situation, Belhassan Trabelsi a demandé, aujourd’hui, l'asile politique au Canada, selon Radio-Canada. La procédure pourrait s'étirer sur des mois, voire des années.

 

En juin 2008, l'ambassade des États-Unis à Tunis écrivait ainsi dans un câble révélé par WikiLeaks que Trabelsi était « réputé pour avoir été impliqué dans la corruption de grande ampleur, du remaniement de la Banque de Tunisie à l'expropriation de biens et l'extorsion de pots-de-vins ». (AFP)

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut