Tunisie: Ben Ali, ancien agent de la CIA, recherché par Interpol

Comble de la malchance, Ben Ali, le président déchu est recherché par Interpol. Dans un avis, émis par son bureau, à Tunis, adressé à 187 pays membres, l'Organisation de coopération policière "Interpol" a  lancé la chasse de Ben Ali et de son clan. L'avis inclut "les noms et diverses informations sur les personnes jugées coupables d'abus de pouvoir sous le règne de Ben Ali. Cette alerte intervient 24 h après le lancement par les autorités tunisiennes d' un mandat d'arrêt international à l'encontre de Ben Ali, le président déchu, et de Leïla Trabelsi, son épouse.

Malgré l'avis de recherche officiel, il y a toutefois une ombre au tableau. Il n'existe pas de convention d'extradition entre la Tunisie et l'Arabie Saoudite. Selon le quotidien français, France Soir : "malgré l’avis de recherche officiel, Tunis redoute toutefois le précédent Idi Amin Dada, du nom de l’ex-tyranneau ougandais ayant trouvé asile à Djeddah, d’avril 1979 jusqu’à sa mort en août 2003, sans jamais avoir été jugé". Il est à noter qu'une plainte a été déposée par trois ONG, à Paris, le 19 janvier, contre les époux Ben Ali, leur famille et leurs hommes liges pour corruption.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com