Ben Ali se dit prêt à restituer ses avoirs en Suisse à la Tunisie

Zine El Abidine Ben Ali, président déchu, est prêt à restituer à son pays tous les avoirs se trouvant sur ses comptes bancaires en Suisse, d’un montant total estimé à plus de 8 millions d’euros, a déclaré son avocat le lundi 16 juillet 2012.

Avant de s’enfuir en Arabie saoudite, le 14 janvier 2011, après plusieurs semaines de révolte populaire, Ben Ali et sa famille ont disséminé à l’étranger de nombreux capitaux que le gouvernement tunisien cherche maintenant à récupérer.

L’avocat de Ben Ali, Akram Azoury, basé à Beyrouth, a annoncé avoir envoyé une lettre au ministre suisse des Affaires étrangères pour l’informer de la volonté de son client. «Vous êtes (…) autorisé à transférer ces prétendus avoirs et ressources à l’Etat tunisien sans qu’il soit nécessaire de suivre aucune formalité judiciaire et extrajudiciaire et sans même en référer à mon client», est-il écrit dans la lettre selon un communiqué d’Akram Azoury, qui ne chiffre pas ces avoirs.

En 23 années passées à la tête de l’Etat tunisien, Ben Ali, sa femme Leïla Trabelsi et leur clan sont soupçonnés d’avoir accumulé une immense fortune répartie sur de nombreux comptes à l’étranger. Le montant total de cette fortune est inconnu, mais le gouvernement tunisien parle de milliards d’euros.

En mai, le ministre tunisien de la Justice avait confié à Reuters qu’il s’attendait à remettre d’abord la main sur les avoirs placés en Suisse et au Liban. Le Liban a ainsi dit qu’il allait renvoyer environ 35 millions d’euros appartenant à Leïla Trabelsi. Il y a un an, la Suisse a annoncé avoir trouvé 50 millions d’euros liés à Ben Ali et gelé le compte correspondant.

Source: Reuters

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut