Economie

Bilan des troubles à Metlaoui : Deux morts et une vingtaine de bléssés

Des groupes de citoyens de la ville de Metlaoui, dont le nombre est évalué à plus de mille personnes, ont repris, vendredi matin, les “actes de violence, de jets de pierre et de cocktails Molotov ainsi que de tirs avec des fusils de chasse”, au lendemain de la diffusion, jeudi, d’un communiqué mensonger sur un prétendu recrutement d’agents par la Compagnie de Phosphates de Gafsa (CPG) aux mines de Metlaoui.

Ce faux communiqué fait état d’une répartition des postes d’emploi entre les différents “arouchs”, malgré “les démentis apportés par les autorités et l’assurance que les recrutements n’auront lieu que dans le cadre de la loi”.

Selon un communiqué du ministère de l’intérieur, ces incidents, ont fait deux morts (une jeune fille et un jeune garçon) par tirs de fusils de chasse, et une vingtaine de blessés.

Par ailleurs, un officier de l’armée nationale a été blessé par balle par les tirs d’un fusil de chasse.

Une tentative de mettre le feu à un camion militaire par jet d’un cocktail Molotov a été également enregistrée.

Le communiqué indique que les agents de l’ordre et de la garde nationale, en collaboration avec l’armée nationale, ont dispersé les auteurs de ces actes de violence et de destruction en utilisant les gaz lacrymogènes.

Une enquête a, par ailleurs, été ouverte pour élucider les circonstances de ces incidents et arrêter les éléments impliqués dans ces actes criminels.

Le ministère de l’intérieur appelle les habitants de la ville de Metlaoui, à faire preuve d’esprit de citoyenneté et à contribuer à l’apaisement de la situation en “ne recourant plus à la violence et aux destructions”, soulignant “que la loi sera strictement appliquée dans toute implication dans ces incidents”.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com