Monde

Bolivie: Lâché par les chefs de l’armée et de la police, le président Evo Morales démissionne

Le président bolivien fraîchement réélu, Evo Morales a annoncé sa démission hier soir 10 novembre, après trois semaines de protestations populaires ayant suivies sa réélection pour un quatrième mandat.

Morales a annoncé cette décision après avoir promis de nouvelles élections présidentielles. L’armée et la police ont également appelé à son départ pour le bien du pays.

Notons que pendant les trois semaines de contestation populaire, trois personnes ont trouvé la mort et 383 autres ont été blessées.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut