Economie

Bourse – Wifak Bank affiche une perte de 5 millions de dinars

Bourse – Wifak Bank affiche une perte de 5 millions de dinars

Physionomie du marché

Tunindex a débuté aujourd’hui lundi 27 septembre 2021 la semaine en augmentant 0,44% à 7285,03 points ramenant ainsi sa performance annuelle à 5,81%. Tunindex 20 a aussi avancé de 0,64% à 3180,79 points. Le marché a connu un flux d’échanges de 4,562 millions de dinars (MD) pour 53 valeurs actives dont les cours de 17 valeurs sont en hausse, 19 à la baisse et 17 inchangés.

Comportement des valeurs

Côté échanges, BIAT a affiché un courant transactionnel de 2,410 MD soit 52,8% du total des échanges. Le deuxième titre le plus échangé a été ARTES pour 1,047 MD, suivi du titre LAND’OR qui a drainé un volume d’affaires 130 mille dinars mais qui a baissé de 0,42% à 9,32 dinars (D). ICF n’a pu mobiliser que 118 mille dinars.

Concernant les variations à la hausse, CEREALIS a évolué de 3,85% à 8,88 D, pourchassé par la valeur BIAT qui a avancé de 2,89% à 64,00 D et le titre ADWYA qui a augmenté de 2,17% à 4,69 D.

A l’opposé, l’action STAR s’est dépréciée de 4,50% à 114,60 D suivie de l’action OFFICE PLAST qui a perdu 4,41% à 1,73 D et GIF FILTER qui a baissé à 0,52 D essuyant, ainsi, une perte de 3,77%. ELECTROSTAR a lâché de 1,47% à 10,00 D.

Actualités

• Economie – D’après le dernier bulletin d’exécution du budget de l’Etat au titre des sept premiers mois de l’année en cours, l’enveloppe des crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie ne dépasse pas 141 millions de dinars. Le financement intérieur net a baissé de 3574,7 millions de dinars, à fin juillet 2020, à 2398,0 millions de dinars au terme du mois de juillet dernier. Par ailleurs, 81,2% des crédits extérieurs ont été affectés à l’appui budgétaire ce qui fait de ces crédits, carrément des crédits sans objet. L’encours effectif de la dette publique est de 130066,6 millions de dinars ce qui représente 128% du PIB et ce, pas vraiment très loin de la dette du Liban qui est de 170% du PIB.

• Wifak Bank – La banque qui a les parts de marchés les plus faibles des banques islamiques de la place au niveau de tous les agrégats d’activité et de rentabilité a enregistré fin décembre dernier un PNB dérisoire de 31,7 MD plombé par un coût du risque de 6,4 MD, des frais du personnel de 18,3 MD et des charges générales d’exploitation de 7,6 MD. Le solde de liquidité est de 154,0 MD.

Il est à souligné que la notation nationale à long terme de la Wifak Bank, selon Fitch Ratings, est à « BB-» avec une perspective négative, et la notation nationale à court terme est à « B». Les perspectives négatives reflètent les pressions à court terme qui pèsent sur le profil financier de la banque sachant que la part de marché en matière de dépôts de la banque au niveau des 12 banques cotées à la Bourse de Tunis ne dépasse pas 0,67%.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut