Tech & Net

En seulement cinq ans, Raspberry Pi a vendu plus de 12.5 millions de nano-ordinateurs

La fondation Raspberry a récemment fêté son cinquième anniversaire, et par la même occasion le succès de son nano ordinateur qui s’est vendu à plus de 12.5 millions d’exemplaire.

En effet, au bon début, l’entreprise espérait vendre 10.000 cartes de son fameux nano ordinateur, tout au plus 20.000. Toutefois, le magazine officiel de la fondation a indiqué la vente de 12.5 millions d’exemplaires, un chiffre qui dépasse de très loin les objectifs commerciaux initialement établis.

Le projet a été lancé dans un but éducatif, le Raspberry Pi intègre tous les composants informatiques d’un vrai ordinateur dans une structure de base réduite et particulièrement pratique. Ainsi, nous trouvons dans cette structure un processeur (ARM), de la mémoire vive, un emplacement pour une carte Micro SD, des entrées/sorties informatiques classiques (USB, HDMI) un port GPIO, et un système de connectique prisé dans le milieu des microcontrôleurs.

Le Raspberry Pi a su charmer les bricoleurs et amateurs de hautes technologies du monde entier notamment grâce à ses boitiers adaptés fabriqués en l’absence de boitier officiel par d’autres entreprises. Parmi ses atouts, le côté tout-en-un, le prix (35 euros pour la version 3), et sa compatibilité avec Linux qui ouvre la voie aux projets embarqués de toute sorte, une qualité qui été consolidé dans les versions Zero, plus subtiles que les modèles standards de départ.

Les makers ont beaucoup apprécié le port GPIO qui lui permet d’être combiné aux cartes Arduino, permettant le pilotage de moteurs et de microcontrôleurs. Le système est aussi capable de décoder les flux vidéo Full HD et de se transformer pour sa version Zero en un émulateur au format Gameboy.

Les universités ont aussi su exploité le nano ordinateur dans la mise en place de supercalculateurs à coût réduit et économiser des milliers d’euros.

Face à la demande grandissante, Raspberry Pi compte lancer un 3ème site de production au Japon en partenariat avec Sony, hormis ses sites chinois et britannique.

Notons que MagPi considère que Raspberry Pi est parvenu à dépasser Commodore 64 en tant que « 3e plateforme informatique généraliste » de l’histoire.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com