Economie

Classement des pays arabes des prix des moutons à l’Approche de l’Aïd al-Adha 2024

Classement des pays arabes des prix des moutons à l’Approche de l’Aïd al-Adha 2024

Une Fête sous le Signe de l’Inflation

À l’approche de l’Aïd al-Adha, les musulmans du monde entier se préparent à accomplir le sacrifice, une pratique essentielle pour ceux qui n’ont pas effectué le pèlerinage.

Cependant, l’inflation galopante rend de plus en plus difficile pour de nombreuses personnes d’acheter un animal à sacrifier. Face à cette situation, beaucoup se tournent vers des alternatives visant à aider les pauvres et les nécessiteux conformément aux enseignements de l’Islam.

 Voici un tour d’horizon des prix des sacrifices dans le monde arabe pour l’année 2024, classés du moins cher au plus cher.

La Situation en Tunisie

En Tunisie, les prix des sacrifices varient de 192 à 480 dollars. Ces prix sont modérés comparés à certains pays voisins, mais ils représentent néanmoins un défi pour de nombreux Tunisiens en raison de la situation économique difficile.

Le pays fait face à une inflation élevée, et le pouvoir d’achat des citoyens a diminué ces dernières années. Malgré cela, de nombreux Tunisiens continuent de s’efforcer de respecter cette tradition religieuse importante.

Prix des Sacrifices dans les Pays Arabes

  1. Soudan

Les prix sont parmi les plus bas de la région, avec un minimum de 70 dollars et un maximum de 120 dollars, rendant les sacrifices plus accessibles malgré une économie fragile.

  1. Mauritanie

En Mauritanie, les prix des sacrifices sont relativement bas, oscillant entre 90 et 180 dollars.

  1. Oman

À Oman, les prix des sacrifices varient considérablement, avec un minimum de 112 dollars et un maximum de 727 dollars.

  1. Égypte

En Égypte, les prix oscillent entre 147 et 357 dollars, ce qui reste abordable pour une grande partie de la population malgré les défis économiques actuels.

  1. Tunisie

En Tunisie, les prix des sacrifices vont de 192 à 480 dollars.

  1. Syrie 

Dans les zones contrôlées par le gouvernement syrien, les prix varient entre 200 et 350 dollars.

  1. Irak

En Irak, les prix des sacrifices se situent entre 200 et 300 dollars, offrant ainsi une fourchette de prix plus accessible comparée à d’autres pays de la région.

  1. Maroc

Au Maroc, les prix varient de 200 à 500 dollars, montrant une large gamme de choix pour les consommateurs.

  1. Jordanie

En Jordanie, le prix minimum pour un sacrifice est de 240 dollars, tandis que le prix maximum atteint 410 dollars. Ces prix reflètent les disparités économiques que le pays connaît.

  1. Syrie (zones contrôlées par l’opposition)

Dans les zones de Syrie contrôlées par l’opposition, les prix vont de 250 à 400 dollars.

  1. Qatar

Au Qatar, les prix des sacrifices se situent entre 250 et 350 dollars, reflétant la stabilité économique du pays.

  1. Algérie

En Algérie, les prix sont relativement élevés, allant de 350 à 400 dollars.

  1. Koweït

Au Koweït, le coût d’un sacrifice varie de 292 à 455 dollars, reflétant un niveau de vie plus élevé.

  1. Liban

Au Liban, les prix varient entre 350 et 560 dollars, ce qui en fait l’un des pays les plus chers pour acheter un animal de sacrifice, une situation exacerbée par la crise économique persistante.

  1. Libye

En Libye, les prix des sacrifices se situent entre 413 et 765 dollars, reflétant des défis économiques significatifs dans le pays.

  1. Territoires Palestiniens Occupés

Dans les territoires palestiniens occupés, les prix des sacrifices sont les plus élevés de la région, variant entre 900 et 1100 dollars.

  1. Palestine

En Palestine, les prix vont de 700 à 900 dollars, reflétant les difficultés économiques auxquelles les habitants sont confrontés.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut