Economie

Classement : La Tunisie au top 10 de bonne gouvernance en Afrique

Classement : La Tunisie au top 10 de bonne gouvernance en Afrique

Le premier indice Chandler Good Government a été lancé le 26 avril 2021 à Singapour. Celui-ci classe 104 pays en termes de capacités et de résultats gouvernementaux.

Selon ce classement, basé sur plus de 50 sources de données, la Tunisie figure au top 10 à l’échelle du continent africain en étant 8 ème. Le premier pays africain qui s’est positionné à ce titre est le Rwanda, logé au 53 ème rang. Ensuite suivent successivement, le Botswana (56), le Maroc (61e), l’Afrique du Sud (70e), le Sénégal (71), le Ghana (72), l’Egypte (73e), la Tunisie (75e), la Namibie (76e), le Kenya (81e), la Tanzanie (83e), l’Ouganda (84e), le Malawi (90e), l’Ethiopie (93e), l’Algérie (94e), la Zambie (95e), le Burkina Faso (96e), Madagascar (98 e), le Mali (100 e), le Mozambique (101), le Nigeria (102) et le Zimbabwe (103). Dans l’ensemble, aucun pays de l’Afrique centrale ne sort du lot.

Au plan mondial, la Finlande est le premier pays au monde en termes de gouvernance. Le top 20 est dominé par l’Europe et l’Amérique à l’exception de l’Australie et du Japon. Derrière la Finlande, la Suisse (2e) et Singapour (3e) complètent le podium.

Richard F. Chandler, fondateur du Chandler Institute of Governance, a indiqué que les pays bien gouvernés attirent les capitaux et les talents, ce qui favorise l’innovation sur le marché, conduisant à des entreprises fortes et à des économies dynamiques. Cela permet à son tour un plus grand investissement dans les services publics, créant un cercle vertueux.

Pour rappel, l’indice se concentre sur sept piliers. Il s’agit du leadership et de la prospective; de la robustesse des lois et des politiques publiques, de la solidité des institutions, de la gestion financière, de l’attractivité du marché, de l’influence et de la réputation mondiale. En outre, l’indice utilise une méthodologie rigoureuse élaborée en consultation avec des praticiens du gouvernement, des dirigeants, des experts de l’indice et des chercheurs en gouvernance.

Il a été conçu par le Chandler Institute of Governance pour montrer l’importance d’investir du temps et de l’énergie dans l’amélioration des compétences des fonctionnaires et des structures au sein desquelles ils opèrent afin d’offrir un avenir meilleur et plus durable.

Le Chandler Institute of Governance (CIG) est une organisation internationale à but non lucratif dont le siège est à Singapour qui se présente en tant que fondamentalement croyant en un monde où les citoyens ont un profond sentiment de confiance dans leurs gouvernements et institutions publiques, et où les nations sont gouvernées par des dirigeants avisés, soutenus par une fonction publique efficace. La confiance et une gouvernance efficace constituent une base solide pour le développement national et la prospérité.

Le CIG aide, selon ses dirigeants, les gouvernements à développer les talents, le leadership et les capacités de service public du gouvernement par le biais de programmes de formation, d’initiatives de recherche et de travaux de conseil. Il assure qu’il n’est affilié à aucun gouvernement national ou parti politique et ne représente aucun intérêt partisan ou commercial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut