Tech & Net

Communication de la Direction générale de Tunisie Telecom

La Direction générale de Tunisie Telecom (TT) a décidé, mardi, de communiquer suite “aux nombreuses accusations dont elle a fait l’objet ces dernières semaines”.

“Tunisie Telecom  est une entreprise publique dont la privatisation partielle de 35% de son capital acquis par le partenaire stratégique TeCom DIG de Dubaï, a drainé un record d’apport d’investissement étranger en Tunisie de plus de 3 000 millions de Dinars en juillet 2006”.

Contrats de travail exceptionnels

“Pour faire face à un environnement concurrentiel et vu la non flexibilité du statut en vigueur, Tunisie Telecom a été contrainte à recourir à des contrats CDD (contrat à durée déterminée) de 3 ans et ceci dans l’attente de trouver une solution définitive au sujet du statut du personnel”.

Les cadres contractuels ont été sélectionnés, selon le document, exclusivement parmi les compétences tunisiennes, dans le pays ou à l’étranger, pour répondre à des objectifs de renforcement de fonctions clés spécifiques, principalement: marketing, commercial, systèmes d’information et finances. Ces compétences, estime TT, ont été intégrées dans le respect des règles de gouvernance de la société.

“Les salaires alloués ont fait l’objet d’une étude de benchmark réalisée par un cabinet international spécialisé en ressources humaines, les niveaux des salaires retenus sont alignés à ceux pratiqués par la concurrence.

La moyenne des salaires de ces contractuels est autour de 3500DT net/mois, et ils représentent moins de 3% de la masse salariale de l’entreprise” précise TT.

Performances de l’entreprise

Entre 2006 et 2010, le chiffre d’affaires a progressé de plus de 20%. Tunisie Telecom a affiché la meilleure performance de toute son histoire en termes de CA et de contribution aux caisses de l’Etat (plus de 600 MD de contribution : TVA, dividendes, impôt, autres taxes)

Entre 2006 et 2010, le salaire moyen a progressé de 63% (augmentation de 33% entre 2002 et 2006).

En matière de qualité de service, la société a affirmé que le taux de coupure des appels est passé de 16% en 2007 à moins de 1% en 2010 outre la multiplication par 8 du débit Internet entre 2007 et 2010.

Dossier douteux

Tunisie Telecom se met à la disposition des autorités compétentes et s’engage à collaborer pleinement et à mettre la lumière sur tout dossier, objet de demande d’investigation et de prendre toutes les dispositions administratives et légales nécessaires pour le traiter.

Source : TAP et Tunisie Telecom

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut