Conférence du ministère de l’Intérieur: “le peuple tunisien n’a toujours pas confiance en l’appareil sécuritaire”

Lors de la conférence de presse organisée ce matin du jeudi 6 octobre 2011 sur “l’approche communicationnelle pour une sécurité au service de la démocratie”, M. Habib Essid, ministre de l’Intérieur, a réitéré son engagement à concrétiser les 5 points énoncés en août dernier par Lazhar Akremi, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, concernant la réforme de l’appareil sécuritaire notamment  la décentralisation de la décision en matière de sûreté, l’instauration des mécanismes de transparence et la facilitation de l’accès à l’information pour les journalistes et les médias.
M. Arnold Luethold, directeur des opération pour l’Afrique et le Moyen Orient au sein de la DCAF (Contrôle Démocratique des Forces Armées )  a déclaré que le peuple tunisien n’a toujours pas confiance en l’appareil sécuritaire, selon une étude réalisée en  mai 2011.

Source: Mosaïque FM

Commentaires

Haut