Société

Un conseil ministériel et un comité spécial pour étudier la situation inquiétante à Tataouine

Le 28 mars 2017, le gouverneur de Tataouine a déclaré qu’un conseil ministériel aura lieu demain mercredi, le 29 mars 2017, afin d’étudier la situation inquiétante qui dégénère progressivement à Tataouine.

En effet, la décision administrative de changer le nom des régions de Chenini et Douiret  en Tataouine Sud a attisé les protestations en cours pour le développement et l’emploi tout en provoquant la colère des habitants. Par ailleurs, cette nouvelle division municipale sera également étudiée par le conseil surtout que plusieurs manifestants ont entamé une grève générale à cause du changement de l’appellation de leur région.

D’un autre côté, de nouvelles régions à l’instar de Ksar Aouled Soltan, Maghit, cité Ennour de Tataouine Nord, ont rejoint la vague des protestations. Aussi, à cause du blocage des routes les enseignants et les élèves n’ont pas pu rejoindre leurs établissements scolaires et les cours n’ont donc pas pu avoir lieu. A cité Ennour, des dizaines de jeunes ont bloqué la route principale en empêchant tous les véhicules de passer par leur région.

A Ksar Aouled Dabbeb, un autre groupe de protestataires a bloqué la route principale, empirant ainsi la situation à Tataouine.

Notons enfin qu’en plus du conseil ministériel, un comité spécial a été créé afin d’étudier les revendications des manifestants.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut