Coronavirus : Aucune mesure intéressante pour les PME tunisiennes

Avec la pandémie Covid-19, les PME passent pas une phase critique. Pour faire simple, les principaux problèmes des PME sont :

– Trésorerie difficile, même avant le coronavirus

– Le confinement a quasiment arrêté la production. Ce qui engendre des retards dans les livraisons

– La majorité des factures échues ne sont pas payées. Soit les clients déclarent directement qu’ils sont un problème de trésorerie ; soit ils annoncent qu’ils attendent la fin du confinement pour pouvoir se déplacer et préparer les règlements des factures

– Beaucoup de commandes sont suspendues par les clients faute de capacité de paiement

– La majorités des propositions / offres commerciales sont soient suspendues soient refusées. Les clients évoquent souvent la « restriction budgétaire » ou « changements de priorités ».

Donc les entreprises doivent gérer :

– Manque de liquidité initial

– Problème de productivité

– Problèmes pour se faire payer

– Annulation de commandes et d’avances sur commandes

– Arrêt des marchés publics pour cause de confinement, dépassement des délais et échéances inconnues

Pour y remédier, les entreprises ont besoin d’injection d’argent. On ne parle plus de taxes ou de retenues. En France, les aides sont simples et claires :

1- L’Etat paie les employés en chômage partiel.

2- L’Etat donne de l’argent aux entreprises à travers des crédits garantis par l’Etat

En Tunisie, On parle d’aide aux salariés plafonné à 200 DT ! (sans parler du grand nombre de documents et justificatifs exigés qui découragent les sociétés même à faire la demande).

C’est tout ! Si l’entreprise a une garantie réelle et veut prendre un crédit, elle trouve un taux supérieur à 10%, souvent supérieur à la marge bénéficiaire de l’activité.

Cette situation risque d’obliger les entreprises à alléger leurs charges en licenciant une partie de leurs employés. Tout le monde sera perdant dans ce cas :

1- L’Entreprise va perdre une main d’œuvre qualifiée et ne pourra pas relancer l’activité rapidement

2- Le Pays perdra en terme de croissance et d’entrées d’impôts à moyen terme

3- L’Etat aura un grand nombre de chômeurs en plus, plus de familles nécessiteuses, plus de tensions sociales …

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut